La gauche critique entre désarroi et volontarisme

Les représentants de la gauche de la gauche s’accordent sur la nécessité de se rassembler. Mais se déchirent toujours sur la stratégie à adopter.

Pauline Graulle  • 24 juillet 2014 abonné·es
La gauche critique entre désarroi et volontarisme
© Photo : AFP PHOTO / PIERRE ANDRIEU

Que retenir de la série d’interviews réalisées pendant un mois par Politis sur l’état de la gauche française [^2] ? D’abord – on ne sait si c’est réconfortant ou désespérant –, que les représentants de la gauche critique dressent un diagnostic identique. Des frondeurs socialistes à Ensemble !, tous déplorent l’échec de la politique gouvernementale. Et s’inquiètent : après avoir été à ce

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Politique
Temps de lecture : 4 minutes