Dossier : Migrants : L’Europe, toujours plus barricadée

La Bulgarie, piège de l’Union européenne

Face aux exilés, le pays mise sur une forte surveillance aux frontières et un système de rétention arbitraire et violent. Témoignages.

Quelques jours avant son vol prévu pour la Bulgarie, Nassim, un Afghan de 21 ans, a fait une tentative de suicide au centre de rétention de Vincennes. Deux autres hommes se sont évadés en janvier, de peur d’un renvoi vers Sofia. La Bulgarie est en première ligne du règlement Dublin, en vertu duquel le premier pays dans lequel l’exilé laisse ses empreintes digitales est responsable de sa demande d’asile. Or, la Bulgarie est la porte d’entrée de l’Union européenne (UE) pour les personnes migrantes qui…

Il reste 95% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Cinéma à l’Élysée

Éditorial accès libre
par ,

 lire   partager

Le blanchiment de Le Pen

Éditorial accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents