Rafael Reig : Un virage sans fin

À travers le point de vue d’un ancien paria du régime de Franco devenu riche, Rafael Reig aborde la « transition démocratique » espagnole dans toute sa complexité.

L’écriture, chez Rafael Reig, prend source dans un moment de l’histoire de son pays natal qu’il n’a vécu qu’à distance, depuis la Colombie où il a passé son enfance : la « transition démocratique », qui s’ouvre en Espagne au lendemain de la mort de Franco le 20 novembre 1975. Dans La Position du pion (2017), un groupe d’ex-militants communistes aux idéaux déjà lointains se révélait à l’occasion d’une enquête et d’une partie d’échecs. Son nouveau roman, Des chrysanthèmes jaunes, s’ouvre au moment où le…

Il reste 83% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.