« Plus on est de fous plus on s’aime », de Jacky Durand : Le nourrisson et ses pères

Avec Plus on est de fous plus on s’aime, Jacky Durand propose une brinquebale amicale, paternelle et gastronomique.

Jean-Claude Renard  • 29 juin 2022 abonné·es
« Plus on est de fous plus on s’aime », de Jacky Durand : Le nourrisson et ses pères
© Emmanuel Pierrot

Une aire d’autoroute, un soir tard, dans une heure incertaine. À bord d’un fourgon, deux bonshommes s’arrêtent pour un casse-graine gourmand. Et tombent sur un couffin délaissé par une voiture, des passagers anonymes. Au creux du couffin, endormi, un mouflet de trois ou quatre mois

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Littérature
Temps de lecture : 3 minutes