7 mars : Politis, plus que jamais solidaire du mouvement social

Ce mardi est une journée cruciale dans la mobilisation contre la réforme des retraites d’Emmanuel Macron, avec un parfum de grève générale inédit depuis 1995. Politis, qui dénonce ce projet de régression depuis le début, vous offre par solidarité et pour trois jours tous ses articles sur le sujet.

Politis  • 7 mars 2023
Partager :
7 mars : Politis, plus que jamais solidaire du mouvement social
Le stand de Politis, lors de la manifestation du 31 janvier 2023 à Paris.
© Lily Chavance

Cette journée du 7 mars est attendue et annoncée comme un des grands moments – un tournant ? – pour les opposants à la réforme des retraites voulue par Emmanuel Macron, visant à décaler l’âge légal de départ de 62 à 64 ans.

Tous nos papiers sur les retraites sont à retrouver ici.

Plus qu’un tournant, c’est même le bras de fer qui commence entre le pouvoir et le mouvement social. La mobilisation entre dans le dur, en cette 6e journée de mobilisation nationale depuis le 19 janvier. « Un tsunami social » prédit même Murielle Guilbert, co-déléguée générale de Solidaires.

L’intersyndicale appelle en effet ce jour à un vaste mouvement de blocage du pays, à mettre la France « à l’arrêt ». Une hantise pour le gouvernement, qui se rappelle sans doute comment la très forte mobilisation de l’année 1995 avait fait plier Alain « droit dans mes bottes » Juppé.

Des cortèges fournis et des grèves suivies sont attendus partout en métropole comme en outremer, dans les grandes villes comme dans les moyennes et les petites. C’est tout simplement un parfum de grève générale qui flotte sur le pays, même si le terme n’est pas pleinement revendiqué par les centrales syndicales.

Grèves reconductibles

Nombre de métiers seront fortement touchés par les débrayages ce mardi, et parfois, pour certains, depuis la veille : citons, en vrac et de façon non exhaustive, les éboueurs parisiens, des terminaux méthaniers (trois sur quatre, pendant 7 jours !), des raffineries, le transport routier et aérien, la SNCF, la RATP, l’Éducation nationale…

Sur le même sujet : Retraites : le 7 mars en ligne de mire

Certains syndicats, à la SNCF et à la RATP notamment, ont déjà annoncé que la grève serait reconduite à la suite de cette journée. Au niveau interprofessionnel, l’intersyndicale se réunira ce mardi au soir pour annoncer la suite du mouvement social. Sur le terrain, nombreux sont ceux à souhaiter un nouveau durcissement de la contestation si le gouvernement reste inflexible.

Notre journal dénonce la réforme Macron depuis le début de l’année, quand ses contours ont commencé à se dessiner, marquant une nouvelle régression sociale – une de plus, dans la foulée de la réforme de l’assurance-chômage.

Pour en souligner le caractère inepte, surtout envers les femmes et les plus précaires, nous avons publié des dossiers avec des enquêtes, des entretiens, des analyses, des reportages, des chroniques, des parti pris, etc. Nous avons aussi lancé un appel contre ce projet délétère, signé par plus de 100 personnalités, artistes, chercheurs et intellectuels.

Manifestation retraites Paris 7 février 2023
Manifestation contre la réforme des retraites, à Paris, le 7 février 2023. (Photo : Lily Chavance.)

Politis a aussi organisé mi-février un meeting féministe, donnant uniquement la parole aux concernées, les premières touchées par le projet en cours d’examen au Sénat. Plus que jamais, notre journal s’oppose à ce projet du gouvernement et soutient le mouvement social depuis la première journée de mobilisation nationale le 19 janvier dernier.

Une partie de la rédaction est d’ailleurs en grève ce mardi pour protester contre cette réforme injuste et brutale. Notre site ne publiera aucune information nouvelle ce jour. Politis.fr reprendra sa mission d’information demain, pour rendre compte du mouvement de contestation.

En cette occasion, nous avons donc choisi, en signe de solidarité, de mettre en accès libre tous nos articles concernant les retraites, à part de ce mardi 7 et jusqu’au jeudi 9 inclus, afin d’inclure la journée internationale des droits des femmes ce 8 mars et les mouvements étudiants du 9 mars. Vous pourrez tous les retrouver sur cette page. La page d’accueil du site se mettra à l’heure du mouvement social, avec divers articles qui seront affichés tout au long de la journée.

Tenir bon

Au programme, l’entretien avec Sophie Binet de la CGT sur l’injustice faite aux femmes, celui avec la députée Rachel Keke sur l’entêtement du gouvernement, celui avec l’économiste Michaël Zemmour sur les choix politiques très jupitériens de cette réforme, ou encore celui avec Frédéric Dabi de l’Ifop qui montre le rejet de cette réforme par les Français.es…

En accès libre aussi, nos enquêtes sur la pénibilité, un des points cruciaux de la mobilisation, sur les travailleurs précaires, sur la question des séniors et des aidants, sur l’arnaque du gouvernement à 800 millions, notre reportage à Laon pour entendre des voix rarement entendues, des témoignages de manifestants dans toute la France, la question des gilets jaunes qui rattrape les syndicats…

Bref, de la lecture de combat pour toutes et tous en cette journée de mobilisation qui s’annonce la plus forte depuis des années. Et, il n’est jamais inutile de le rappeler – puisque l’information a un prix : vous pouvez soutenir Politis par des dons en vous rendant sur cette page.

Non à la réforme Macron ! Tenons-bon !

Recevez Politis chez vous chaque semaine !
Abonnez-vous
Travail
Temps de lecture : 4 minutes
Soutenez Politis, faites un don.

Chaque jour, Politis donne une voix à celles et ceux qui ne l’ont pas, pour favoriser des prises de conscience politiques et le débat d’idées, par ses enquêtes, reportages et analyses. Parce que chez Politis, on pense que l’émancipation de chacun·e et la vitalité de notre démocratie dépendent (aussi) d’une information libre et indépendante.

Faire Un Don

Pour aller plus loin…

Pour les demandeurs d’emploi, des « immersions » qui posent question
Enquête 19 juin 2024 abonné·es

Pour les demandeurs d’emploi, des « immersions » qui posent question

La généralisation des « périodes de mise en situation en milieu professionnel », loin de garantir une insertion durable, profite au secteur privé et retarde l’accès à l’emploi des personnes alors même que certains secteurs se plaignent de pénurie de main-d’œuvre.
Par Nathalie Tissot
En commission, les députés rejettent la réforme de l’assurance-chômage
Récit 5 juin 2024 abonné·es

En commission, les députés rejettent la réforme de l’assurance-chômage

Ce 5 juin, la commission des affaires sociales a adopté la proposition de loi du groupe Liot visant « à protéger le modèle d’assurance-chômage et à soutenir l’emploi des seniors ». Un premier camouflet pour la majorité, qui a bien eu du mal à défendre la nouvelle réforme annoncée par Gabriel Attal.
Par Pierre Jequier-Zalc
Grand Paris Express : les comportements à haut risque d’un sous-traitant
Enquête 4 juin 2024 abonné·es

Grand Paris Express : les comportements à haut risque d’un sous-traitant

Deux ans et demi après le décès de João Baptista Fernandes Miranda sur le chantier de la gare Saint-Denis-Pleyel, le parquet de Bobigny a décidé de poursuivre une entreprise sous-traitante, Sampieri Construction, et deux de ses responsables pour homicide involontaire.
Par Pierre Jequier-Zalc
JOP 2024 : face à un « management brutal », l’embarras du ministère des Sports
Travail 3 juin 2024 abonné·es

JOP 2024 : face à un « management brutal », l’embarras du ministère des Sports

Plusieurs salariés pointent un climat social « tendu » dans le centre sportif de haut niveau de Montpellier et de Font-Romeu (Pyrénées-Orientales). Mais le ministère préfère mettre ce conflit long de plusieurs années sous le tapis olympique des Jeux.
Par Hugo Boursier