Reconstruire, dit-il

Laurent Fabius choisit ses mots. À l'heure où chacun à gauche puise dans le registre lexical du BTP les expressions propres à caractériser la démarche qu'il estime devoir être mise en oeuvre pour relever la gauche de sa défaite, l'ancien Premier ministre ne veut pas se contenter de « ré-no-ver », comme la direction du PS yinvite les socialistes. « L'urgence est à la reconstruction » , a-t-il indiqué, samedi, au terme d'une journée de rencontre et d'échanges de son courant. Ce dernier change d'ailleurs…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.