Front de gauche : construire une alternative

Le Front de gauche met en sourdine ses querelles pour se tourner vers les socialistes et les écologistes déboussolés.

Mettre un mouchoir sur ses désaccords et relancer une dynamique. L’état d’esprit qui prévaut à la tête du Front de gauche en ce début d’année doit beaucoup au tour libéral que François Hollande vient de donner à sa politique. Après avoir longtemps réclamé un changement de cap du gouvernement, Pierre Laurent estime que « l’heure n’est plus à attendre ce qui ne viendra pas ». Une analyse partagée par l’ensemble des composantes du Front de gauche, acquises à l’idée que l’ outing présidentiel confère à leur…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Geoffrey Hannot, le fidèle à la cause

Société accès libre
par ,

 lire   partager

Louis Mieczkowski, l'insaisissable

Société accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.