Éditorial Clivage La semaine La suite Le dernier hebdo Acheter le dernier hebdo Archives Abonnement Soutenez Politis
Accueil du site > L’hebdo > Les échos > Allusion sexuelle coupable

4 octobre 2012

Allusion sexuelle coupable

Destinée à être placardée dans les couloirs du métro parisien et sur les abribus, l’une des affiches de la prochaine série d’Arte, Ainsi soient-ils, a été censurée par la RATP. Sur l’image, on y voit un prêtre de dos, les mains jointes, tandis qu’une main féminine vient enlacer son corps. Père fouettard, la RATP a jugé préférable d’éviter « de choquer les gens en diffusant cette image à cause de l’allusion sexuelle qui était trop présente », selon la chaîne. « C’est trop, c’est beaucoup trop », disait, concupiscent et en se frottant langoureusement les mains, le curé devant les confessions intimes de la châtelaine, dans le Journal d’une femme de chambre de Buñuel.

Commenter

Sur le même sujet
Sur le même sujet
L'association Pour Politis L'agenda militant Politis et vous

fl_g_signature
N°ISSN 2259-5988    Conception graphique › Clémence Knaebel    Design sonore › Cédric Boit    Développement › Gregory Fabre    Site réalisé avec Spip
fl_d_signature