haut-pub
Accueil du site > Les blogs de Politis > Claude-Marie Vadrot > Comment y voir clair dans un pays "socialiste" sur le prix de remboursement (...)

Par Claude-Marie Vadrot - 7 septembre 2012

Comment y voir clair dans un pays "socialiste" sur le prix de remboursement des lunettes par la Sécu ?

L’âge venant et venu, je me suis trouvé dans l’obligation de changer des lunettes vieilles de quelques années. Car maintenant, sans verres correcteurs, non seulement le clavier de mon ordinateur ressemble à un gros pâté mais en plus j’ai du mal à distinguer au loin, une mésange à pois bleus d’un balbuzard pêcheur ou d’un radar automatique.

Donc consultation dans un centre médical et lunettes. Puis demande de remboursement avec surprise à la clé.

Les verres que j’ai payé 250 euros pièce (j’ai deux yeux, un luxe) me sont remboursés 6,22 euros (chaque, j’ai toujours deux yeux) pour un taux de remboursement de base fixé à 10,37 euros.

Je n’ai d’autant plus que mes deux yeux pour pleurer que la monture m’est remboursée 1,70 euros pour un taux de base de 2,84 euros. J’ai écumé les centres médicaux spécialisés, les opticiens « low cost » de Paris et de province et je n’ai pas trouvé une monture à moins de 49 euros.

Des lecteurs m’expliqueront sans doute que je viens de découvrir la lune et que tout le monde sait cela, ou que je suis un grand naïf. Voire...

Evidemment, ma mutuelle de la presse complètera ces remboursements auxquels, comme pour la Sécu, une quarantaine d’années de cotisation m’autorise à avoir recours sans le moindre complexe. J’y ai encore du « crédit », lequel sert, selon le principe fondateur des Assurances Sociales, à financer les soins de ceux qui n’ont pas mon excellente santé. Ce n’est que justice au moment ou les compagnies d’assurance rapaces planent au dessus de la Sécu.

Mais je voudrais bien savoir comment le gouvernement socialiste, donc social, compte faire pour aider tous ceux qui n’ont pas les moyens d’y voir clair sur sa gestion de la Sécurité Sociale et ne peuvent donc pas s’offrir de lunettes. Surtout s’ils n’ont pas (ou eu) les moyens de s’offrir une mutuelle digne de ce nom, c’est à dire pas un organisme privé.

C’est grave pour la santé pour une partie de la population, c’est grave pour le gouvernement dont, faute de lunettes adaptées (de près comme de loin car le diable est dans les détails), de plus en plus de Français ne pourront plus « voir » que le gouvernement est « socialiste ».

Commenter (10)

Commentaires de forum
  • Azo 7 septembre 2012 à 16:54

    … et c’est encore pire pour les prothèses dentaires qui coûtent les yeux de la tête !

    Répondre à ce commentaire

    •  
      Claude-Marie Vadrot 7 septembre 2012 à 17:25

      Pas encore expérimenté. Mais je vous crois bien volontiers, même si le différentiel n’est pas aussi important.

      Répondre à ce commentaire

    •  
      Janick 8 septembre 2012 à 10:50

      C’est ce que je voulais dire !.

      Je suis peinée, révoltée même quand je vois des jeunes ou moins jeune femmes qui n’osent pas sourire parce qu’elles ont des trous à la place des dents.

      Les socialistes ont déjà été au pouvoir et rien n’a été fait, que je sache....

      Répondre à ce commentaire

    •  
      do 9 septembre 2012 à 02:31

      et, le ragoût va être de plus en plus difficile à * mâcher ...car les trés petites retraites vont foisonner ( vu les sorties - violentes - de nombreux quinqua bien avant l’heure ) ...impossible donc de continuer à côtiser à une mutuelle [ lesquelles mutuelles, jusqu’ici convenables, vont être poussées au cul par les assureurs, qui, eux, ne font pas dans la dentelle ]
      * mais tout va bien ! car impossibilité d’acheter de la viande ; et pour braconner,dans Paris, c’est délicat !
      donc, pas besoin de dents, ma foi !
      "Et, c’est ainsi que tout va bien dans le meilleur des mondes possibles ..."

      Répondre à ce commentaire

      •  
        Claude-Marie Vadrot 9 septembre 2012 à 10:11

        Il y a des lapins de garenne Porte Maillot ainsi que dans les bois de Vincennes et de Boulogne...

        Répondre à ce commentaire

        •  
          do 10 septembre 2012 à 00:17

           !!!
          bon, mais reste le problème des dents ...

          en tout cas, merci pour vos jolies chroniques herboristo-historico-potagères .

          Répondre à ce commentaire

  • berjoi 7 septembre 2012 à 21:03

    Parce que le gouvernement que dirige Jean-Marc Ayrault est socialiste !?
    Première nouvelle....

    Répondre à ce commentaire

    •  
      Janick 8 septembre 2012 à 14:02

      Sûr on devrait exiger qu’ils changent de nom.

      Répondre à ce commentaire

  • henri 8 septembre 2012 à 18:06

    "Mais je voudrais bien savoir comment le gouvernement socialiste, donc social, compte faire pour aider tous ceux qui n’ont pas les moyens..."

    En ne taxant pas les revenus du capital, les footballeurs pro, les "artistes ",...et en laissant Johnny exilé fiscal notoire profiter sans vergogne des bienfaits de la Sécurité Sociale et des services publics de secours. Donc rien que du classique pour un parti qui est devenu depuis très longtemps une association de petit et gros bourgeois, fidèles évangélistes de la doxa capitaliste et infatigables quémandeurs de rentes républicaines. Pareil pour EELV.

    Répondre à ce commentaire

  • 15 septembre 2012 à 10:39

    En établissant la cmuc.... Il y a 12 ans

    Répondre à ce commentaire

Commenter (10)

Commenter

haut-pub
« avril 2014
lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        
 

fl_g_signature
N°ISSN 2259-5988    Conception graphique › Clémence Knaebel    Design sonore › Cédric Boit    Développement › Résaction    Site réalisé avec Spip
fl_d_signature