haut-pub
Éditorial Clivage La semaine La suite Le dernier hebdo Acheter le dernier hebdo Archives Abonnement Soutenez Politis
Accueil du site > L’hebdo > Politique > Législatives : quelques surprises à l’arrivée…

Par Pauline Graulle - Suivre sur twitter - 18 juin 2012

Législatives : quelques surprises à l’arrivée…

Royal et Bayrou battus, Maréchal-Le Pen et Carlotti élues… Retour sur les résultats des « points chauds » des législatives qui ont réservé quelques surprises.

Philippe Kémel est élu in extremis (50,11 %) avec une centaine de voix d’avance sur Marine Le Pen dans la circonscription d’Hénin-Carvin dans Pas-de-Calais. La campagne de premier et deuxième tour, très offensive, de Jean-Luc Mélenchon, leader du Front de gauche, pour le candidat PS dans le cadre du (...)
Article payant
Pour le lire :

Commenter (3)

Commentaires de forum
  • Bernard Samson 18 juin 2012 à 11:51

    "François Bayrou, qui vit l’une des plus cuisantes défaites de sa carrière dans son fief "
    Est-il vraiment impossible d’éviter le cliché "fief" ? Nous sommes en république , que diable ! et depuis plus de 200 ans.

    Répondre à ce commentaire

    •  
      Un électeur de la 5ème circonscription des PA 18 juin 2012 à 17:26

      Bonjour,
      "Fief" évoque certes l’époque médiévale mais quel mot proposez-vous ?
      Bayrou est issu de la petite paysannerie béarnaise - comme Bourdieu d’ailleurs - son statut de noble héréditaire n’est peut-être pas à propos. Cependant, son ancrage électoral était jusqu’ici très fort, après entre autre avoir occupé la présidence du Conseil Général. On sait aussi que la politique au niveau local, se rapproche bien souvent d’une gestion seigneuriale : conflit d’intérêt, passe-droit et clientélisme. Un exemple : Michelle Alliot-Marie quitte son fief de Saint-Jean-de-Luz alors qu’elle l’occupait depuis 1986. Toutes ces années, elle a toujours refusé de révéler le montant de son enveloppe parlementaire, système vieux comme la république mais d’autant plus opaque qu’il est souvent couplé avec d’autres aides exceptionnelles. On sait que sans critères d’attribution, en clair, selon son bon vouloir, MAM a financé avec de l’argent public l’orgue de sa ville Ciboure, pour un montant de 200 000 euros au total.
      François Bayrou quand à lui a débloqué 818 000 euros sur l’année 2011 pour des projets de son choix, je le rappelle sans critères d’attribution, pour en fin de compte assoir son pouvoir dans son fief.

      Répondre à ce commentaire

    •  
      adhety 21 novembre 2014 à 13:42

      The "great inconvenience" of municipal employees, this day strike scheduled for November 26, will not prevent the mayor of Montreal, Denis Coderre, to present its budget for 2015.

      free psn codes

      Répondre à ce commentaire

Commenter (3)

Sur le même sujet
haut-pub
L'association Pour Politis L'agenda militant Politis et vous

fl_g_signature
N°ISSN 2259-5988    Conception graphique › Clémence Knaebel    Design sonore › Cédric Boit    Développement › Gregory Fabre    Site réalisé avec Spip
fl_d_signature