haut-pub
Éditorial Clivage La semaine La suite Le dernier hebdo Acheter le dernier hebdo Archives Abonnement Soutenez Politis
Accueil du site > L’hebdo > Société > Prison : Philippe El Shennawy a retrouvé espoir

Par Jean-Claude Renard - 24 juillet 2012

Prison : Philippe El Shennawy a retrouvé espoir

En prison depuis 37 ans, Philippe El Shennawy avait cessé de s’alimenter le 23 mai après le refus de la cour d’appel de Versailles de lui accorder une libération avant 2032. Il pourrait bénéficier d’une liberté conditionnelle.

Cela s’appelle une « peine d’élimination ». Qu’on s’explique : condamné à perpétuité en 1977 pour un braquage et une prise d’otages commis deux ans plus tôt, Philippe El Shennawy a vu la cour d’appel de Versailles fixer le 18 mai dernier sa libération en août 2032. Pas moins. Tel est le tarif pour ce condamné qui a déjà purgé 37 ans de prison, sans avoir tué personne, mais retors à l’administration pénitentiaire et à la justice, cumulant menus délits et brèves évasions. 37 ans : une bagatelle sans doute pour un flic comme le commissaire Broussard qui pensait flingue, geôle et pénitencier avant toute justice, orchestrant alors le procès El Shennawy.

Incarcéré à Poissy sous l’étiquette de « grand banditisme » et sous les verrous au titre de « détenu particulièrement signalé » (DPS), El Shennawy avait entamé, ce 23 mai, quelques jours après la décision de Versailles, une grève de la faim, comme un ultime recours face à l’acharnement des magistrats (qui a valu la condamnation de la Commission européenne des droits de l’homme).


À lire sur Politis.fr

- Prison : l’urgence pour les proches de P. El Shennawy, décidé à en finir (28/06/2012)

- Le dernier combat de Philippe El Shennawy, après 37 ans de prison (22/06/2012)


Ce vendredi 20 juillet, il a recommencé à s’alimenter, après avoir obtenu de sortir du classement de DPS, et en attendant un « relèvement de peine de sûreté », dont le jugement sera rendu à l’automne. Plusieurs personnalités, telles Anouk Grinberg, Paul Pavlowitch, Olivier Wieviorka et Tzsetan Todorov ont manifesté leur soutien à cette condamnation à mort qui ne dit pas son nom, auprès de l’Elysée et du ministère de la Justice. Pour Christiane Taubira, c’est le moment de se manifester.

Commenter (5)

Commentaires de forum
  • Janick 24 juillet 2012 à 14:50

    C’est une bonne nouvelle.

    Bravo à tous ceux qui ont dénoncé l’absurdité de cette peine.
    En effet, une vraie peine de mort

    Répondre à ce commentaire

  • Antonio 24 juillet 2012 à 16:49

    Et la (une certaine) France de donner des leçons au monde entier !

    Répondre à ce commentaire

  • Bruno 24 juillet 2012 à 22:44

    En effet c’est une très bonne nouvelle ! Mais il n’en demeure pas moins que le geste initiale de cette homme ouvre un vaste champ d’interrogations pour chacun d’entre nous. En bannissant la peine de mort de son système judiciaire, la France se mettait en conformité avec l’ensemble des nations civilisées, pour lesquelles la Justice ne peut et ne doit se confondre avec l’esprit de vengeance. Or dans le cas de cette homme, comme dans celui de beaucoup de condamnés à de très longues peines, il apparaît d’évidence que la notion de Justice a laisser la place à l’esprit de vengeance.

    Répondre à ce commentaire

  • NoMaDe66 21 août 2012 à 16:57

    Quand on pense que la justice laisse sortir des violeurs récidivistes en autre d’enfants au bout de quelques mois, on laisse sortir le gars qui a tué un jeune lors d’une fete pour un défaut de procédure au bout de 2 ans, il me semble.
    Et on laisse crever a petit feu Philippe El Shennawy en prison, en prisonS même je pourrais dire vu que le nombre de fois où il a été "balluchonné" et son épouse Martine aussi elle en creve a petit feux de l’injustice que vit son mari depuis 37 ans. pourquoi s’est on acharné ainsi contre lui, contre ce couple ? Pour un braquage en 75 sans une goutte de sang versée ? Quand on sait le nombre de politiques et autres grands patrons qui abusent de biens sociaux de nos jours et qui ne sont même pas inquiétés, le scandale du sang contaminé a couté la vie a combien de personnes ? La cour a bien innocenté Georgina Dufoix et Edmond Hervé et déclaré "non constitués" les délits reprochés à Laurent Fabius cela dégoute un peu non ?

    Répondre à ce commentaire

  • 13 septembre 2012 à 13:22

    la france est un grand pays la peine de mort a été abolie bravo j ’ai applaudi mais là c’est encore pire tué à petit feu vengeance du système judiciaire

    Répondre à ce commentaire

Commenter (5)

Sur le même sujet
haut-pub
L'association Pour Politis L'agenda militant Politis et vous

fl_g_signature
N°ISSN 2259-5988    Conception graphique › Clémence Knaebel    Design sonore › Cédric Boit    Développement › Gregory Fabre    Site réalisé avec Spip
fl_d_signature