haut-pub
Éditorial Clivage La semaine La suite Le dernier hebdo Acheter le dernier hebdo Archives Abonnement Soutenez Politis
Accueil du site > L’hebdo > Monde > Sabra et Chatila : Souvenir d’un massacre

20 septembre 2012

Sabra et Chatila : Souvenir d’un massacre

Le 17 septembre 1982, entre mille et trois mille réfugiés palestiniens, femmes et enfants compris, étaient massacrés, souvent à l’arme blanche, à l’intérieur de ces camps situés dans la banlieue sud de Beyrouth. L’opération, menée par les phalangistes chrétiens d’Elie Hobeika, avait été supervisée par l’état-major de l’armée israélienne, présent aux abords des camps tout au long de la tuerie. Par la suite, une commission d’enquête israélienne conclut à la « responsabilité indirecte » de l’armée. La commission internationale, présidée par l’Irlandais Sean McBride, jugea au contraire que l’état-major israélien avait une « responsabilité directe » dans le massacre de ces populations civiles.

Sur le même sujet
Sur le même sujet
haut-pub
L'association Pour Politis L'agenda militant Politis et vous

fl_g_signature
N°ISSN 2259-5988    Conception graphique › Clémence Knaebel    Design sonore › Cédric Boit    Développement › Gregory Fabre    Site réalisé avec Spip
fl_d_signature