Politis

Abonnez-vous à Politis

Soutenez la presse indépendante et découvrez les offres de notre kiosque. A partir de 8€/mois. :

Politis Web illimité

8 par mois Offre liberté
  • Accès Web illimité fixe et mobile
  • Politis en PressView (liseuse)
  • L’application mobile sur AppStore et GooglePlay
  • Accès aux archives (32 000 articles)
Choisir cette offre

Tout Politis

Votre hebdo, partout, tout le temps.

11 par mois Offre tout politis
Abonnement Tout Politis
  • Abonnement papier : 46 N° + 2 hs en prélèvement automatique à durée libre
  • Politis web illimité (accès web + archives + liseuse + applis mobiles) offert !
  • Un DVD sélectionné par la rédaction offert !
Je m'abonne

Les autres offres

Offre découverte, administrations, offre solidaire, anciens numéros, réabonnement…

blog /

Publié le 29 mars 2012

Où L'On Pressent Que MM. Guéant Et Juppé Vont Promptement Rappeler M. Sarkozy À Plus De Discernement Dans Le Choix De Ses Hôtes

MM. Guéant (Claude) et Juppé (Alain), qui sont, respectivement, ministre de l'Intérieur (et de l'Immigration) et ministre des Affaires étrangères, viennent de faire une déclaration commune, pour dire leur regret que l'agglomérat musulman (d'apparence) connu sous le nom d'Union des Organisations Islamiques de France (et sous l'acronyme plus court d'UOIF) ait «choisi d'inviter» , pour son prochain congrès, «qui se tiendra au Bourget du 6 au 9 avril 2012» , plutôt que M. Bidar (Abdennour), par exemple, qui a tout l'air d'être quelqu'un de très comme il faut, M. Ramadan (Tariq), «ressortissant suisse» , qui selon eux défend des «positions» et tient des «propos» qu'ils jugent «contraires à l’esprit républicain» - dont ils sont, de notoriété publique, les vigilants garants.

D'après MM. Guéant et Juppé: l'invitation ainsi faite à M. Ramadan «ne rend pas service aux musulmans de France» - dont nul(le) ne peut ignorer qu'ils s'en remettent aveuglément, pour tout ce qui serait de la défense de leurs intérêts, et plus particulièrement pour ce qui concernerait le tri (sélectif) de ce qui leur rend service (ou pas), au gouvernement et au parti MM. Guéant et Juppé, où l'on ne cesse de leur témoigner une attention, et une empathie, qui les ont évidemment touchés jusqu'aux tréfonds.

Au demeurant: MM. Guéant et Juppé ne produisent aucun élement précis, à l'appui de leur assertion que les positions et propos (P&P) de M. Ramadan iraient contre l'esprit de la République.

Quant à moi: cela ne m'étonne que peu.

Car en effet: je n'ai jamais rien trouvé, dans les P&P de M. Ramadan, et par exemple dans l'ouvrage où il narre son «intime conviction» qu'urgerait que nous dépassions «les préjugés et l'incompréhension» , qui me fasse penser qu'il fomente de m'installer un imam dans la cuisine (où j'aime lancer au lever du jour de franches mécréantises).

Même: j'ai tendance à trouver les P&P de M. Ramadan moins préjudiciables à l'esprit républicain que ceux, disons, de tel député nordiste de la formation politique où sont aussi MM. Guéant et Juppé.

De sorte que je ne m'étonne que peu que ces derniers n'aient produit aucun début de preuve, à l'appui de leur fustigation de M. Ramadan: j'envisage la possibilité qu'ils manquent gravement de biscuits.

Et à vrai dire: j'attends maintenant - avec, je l'avoue, un peu d'impatience - la déclaration par laquelle MM. Guéant et Juppé exprimeront leur (profond) regret que M. Sarkozy (Nicolas), qui se trouve être leur patron, ait (très) tôt dans son quinquennat fait le choix d'inviter en France M. Al Saoud (Abdallah ben Abdelaziz), ressortissant saoudien, dont ils ne peuvent (évidemment pas) ignorer que ses pratiques sont (fort) peu républicaines, et qu'il montre, dans les affaires touchant à la religion, beaucoup moins de souplesse que n'en consent M. Ramadan.

Illustration - Où L'On Pressent Que MM. Guéant Et Juppé Vont Promptement Rappeler M. Sarkozy À Plus De Discernement Dans Le Choix De Ses Hôtes

De surcroît, et plus généralement: j'escompte que MM. Guéant et Juppé vont déplorer, avec la même gravité qu'ils mettent à requérir contre M. Ramadan, que leur big boss 1 et plusieurs de ses collaborateurs aient depuis cinq années entretenu un constant commerce avec un personnage qui, manifestement, se fout comme de son premier baril de brut du «respect des valeurs fondamentales qui sont les nôtres : les droits de l’homme, l’égalité entre les hommes et les femmes, la laïcité, le respect des religions et des opinions des autres, le refus des communautarismes» .

Go on , ministres: on est tou(te)s avec vous.


  1. Qui depuis son élection «s'est rendu trois fois» chez M. Al Saoud. 


NB: Voir aussi [ici->http://blog.mondediplo.net/2012-03-29-Qaradawi-Ramadan-et-la-demagogie-de-Gueant-et].

Haut de page

Voir aussi

Articles récents