blog /

Publié le 15 décembre 2010

De L'Art De Faire D'Un Paquet De Merde Un Riche «Débat» Mondique

None

Illustration - De L'Art De Faire D'Un Paquet De Merde Un Riche «Débat» Mondique

J'ai bêtement cru qu'elle dégueulait sur les mahométans (histoire d'être pleinement de son temps), la Pen, quand elle a fait un amalgame bien répugnant (mais bien d'époque) entre les prières musulmanes dans la rue et l'Occupation.

Mais pas du tout: en fait, la Pen lançait un «débat» (de «société» , il va de soi) sur «la laïcité» .

C'est Le Monde qui l'affirme, et qui en fait même son plus gros titre: «La laïcité revient au centre du débat public» 1.

Car en effet: «Le Front national en fait un thème de campagne» , et aussi «un thème de sa réflexion» (de gros niveau) - comme l'a prouvé la Pen en crachant ainsi que ces musulmans des rues lui rappelaient assez fort les nazis d'antan.

Un peu d'attention, je te prie: nous apprenons là (et c'est, pour les phobiques, une assez bouleversante nouvelle, en même temps que la promesse de lendemains chantants) qu'il suffit maintenant que l'extrême droite lance une paquet de merde islamophobe (PDMI), pour que Le Monde , un, l'empare au vol, deux, nous dise que c'est pas du tout un PDMI - mais bien plutôt le signe que l'extrême droite réfléchit très fort -, et, trois, s'en tartine en feulant que tout ça fleure bon le sociétal échange de vues.

Naturellement: ça ne vaut que pour les vilenies véritables - et plus particulièrement pour les vilenies véritables à destination des muslims .

Par exemple - et par contraste: quand la Pen raconte sans pouffer qu'elle «défend les services publics» (nonobstant que son programme est d'un libéralisme auprès de quoi le thatchérisme a des reflets communistes)?

Le Monde ne crie pas (du tout) que ça devrait nourrir un large débat sur la défense des services publics.

Il est vrai: un tel débat présenterait l'inconvénient de mécontenter le patronat, qui de son côté serait plutôt pour la défense des services priv(atis)és.

Or: Le Monde n'aime pas (du tout) mécontenter le patronat.

Par contre: l'entretien de permanentes controverses autour de l'islam présente l'avantage qu'il peut détourner l'attention de Raymond vers le méchant Mohamed (qui fait rien qu'à réciter le Coran), durant que Raymond se fait sodomiser par son patron - sous les encouragements du Monde , qui trouve que Raymond a bien de la chance de vivre dans un pays où même la «gauche» a renoncé à défendre ses «droits collectifs» , pour se consacrer plutôt à de plus stimulants débats.


  1. J'avais pas noté qu'elle en fût partie: j'avais plutôt l'impression qu'il était compliqué de rester deux heures, dans ce pays, sans que des analystes fin(e)s appellent à la défendre - contre les fils et filles d'Allah. (Je note, par contre, que si GPMarcel était pas dans les parages avec son stylo rouge, personne m'aurait signalé qu'une atroce faute d'orthographe s'était glissée dans cette note.) 


Haut de page

Voir aussi

Articles récents