haut-pub
Éditorial Clivage La semaine La suite Le dernier hebdo Acheter le dernier hebdo Archives Abonnement Soutenez Politis
Accueil du site > L’hebdo > Idées > Parutions de la semaine

27 septembre 2012

Parutions de la semaine

Dexia

Vie et mort d’un monstre bancaire

Pierre-Henri Thomas, éd. Les petits matins, 272 p., 16 euros.

Pour celui qui veut peindre l’Europe financière des dix dernières années, surtout les dérives du capitalisme, Dexia en illustre, en miniature, les mythes, les erreurs et les maladies. Pierre-Henri Thomas, journaliste au quotidien belge le Soir, restitue l’ahurissante saga de ce groupe bancaire franco-belge, qui s’est achevée par son démantèlement fin 2011, pour en éviter la faillite. Les deniers publics des États français et belge ont maintenu à flot une banque dont l’encours risqué sur les marchés financiers a atteint 18,8 milliards d’euros, dont 13,6 milliards pour les seules collectivités. Comment cette banque a-t-elle plongé ? Cet ouvrage nous livre une réponse détaillée.

Le capital financier

Karl Marx, éditions Demopolis, 160 p., 14 euros.

Troisième édition d’œuvres de Karl Marx pour les éditions Démopolis. Cette fois, il s’agit d’une sélection de six chapitres du livre III du Capital, où Marx met en valeur le lien entre capital financier et capital industriel. La nouvelle traduction et la préface de l’économiste Michel Husson, chercheur à l’Institut de recherches économiques et sociales, redonnent au texte toute son actualité. En effet, l’étude par Marx des marchés, des intérêts et des banques fait apparaître la réalité économique et sociale de la finance « désincarnée » : l’exploitation des travailleurs.

Eternit, la fibre tueuse

Le combat pour la justice de Casale, ville martyre de l’amiante

Giampiero Rossi, traduit de l’italien par Béatrice Didiot, éd. La Découverte, 128 p., 14 euros.

En février 2012, le tribunal de Turin a condamné deux magnats de l’amiante à seize ans de prison, après trois décennies de combat de la part des riverains et des travailleurs d’une usine italienne exploitant la fameuse « fibre tueuse ». Journaliste italien, ayant longtemps travaillé au quotidien l’Unità, Giampieri Rossi signe une enquête aussi passionnante que terrifiante au cœur de la petite ville piémontaise de Casale Monferrato, lieu d’implantation – depuis 1906 – d’une usine du groupe suisse Eternit. Dans un style plein d’humanité, son récit, émaillé de portraits et de parcours de vie, retrace le combat de toute une cité, frappée par les pathologies incurables dues à la contamination à grande échelle. Une lecture essentielle pour comprendre la mobilisation de cette agglomération, véritable exemple pour le combat encore inachevé en faveur de l’interdiction totale de l’amiante partout dans le monde.

Commenter

Sur le même sujet
haut-pub
L'association Pour Politis L'agenda militant Politis et vous

fl_g_signature
N°ISSN 2259-5988    Conception graphique › Clémence Knaebel    Design sonore › Cédric Boit    Développement › Résaction    Site réalisé avec Spip
fl_d_signature